Le fonds de garantie privé aux industries calédoniennes

La FINC (Fédération des Industries de Nouvelle Calédonie) via son réseau et en partenariat avec l’IUMM (l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie) a vocation à accompagner les industriels calédoniens, lorsqu’ils rencontrent des difficultés pour mener à bien leur projet de croissance.

Le volet Participatif du dispositif s’adresse à des PMI de plus de trois ans, adhérentes de la FINC, aux finances saines et souhaitant s’engager dans des projets de développement nécessitant la réalisation d’études et des investissements notamment immatériels.

Le volet Participatif repose sur un fonds de garantie industriel qui vient garantir les partenaires financiers accordant des prêts et ceci sans prise de suretés réelles auprès de l’entreprise ou du chef d’entreprise.

 

Les fonds de garantie provinciaux

Les entreprises ayant besoin de financements peuvent rencontrer des difficultés à les obtenir. Investissements jugés risqués, cautions insuffisantes... Afin de contourner cet obstacle, les provinces se sont dotées de fonds de garantie. Ce dispositif permet à la collectivité de se porter garante lorsqu’un financement est octroyé à une entreprise domiciliée dans la province concernée.

La FIPAC vous accompagne dans vos relations avec les Provinces pour saisir les fonds de garantie appropriés afin de faciliter l’accès au financement de votre projet.

La SOGEFOM

La SOGEFOM (Société de Gestion de Fonds de Garantie d'Outre-Mer) peut garantir le financement des entreprises de Nouvelle-Calédonie, sollicitées directement par les banques auprès de l’AFD.

En effet, les fonds de garantie sont des dispositifs financiers qui facilitent l'obtention d'un crédit en couvrant une partie du risque. En réduisant ainsi son exposition au risque, l’organisme de financement est incitée à prêter plus facilement aux entreprises.

La garantie SOGEFOM peut couvrir des prêts finançant des projets de création, de reprise, de développement ou de restructuration financière de PME ou de TPE ainsi que les concours bancaires. La garantie peut couvrir jusqu'à 70 % du montant du concours, voire 80 % dans le cas d'une TPE en création. Le montant maximum annuel de ces garanties est de :

  • 60 millions de Francs Pacifique (CFP) pour une entreprise seule,
  • 90 millions de Francs Pacifique (CFP) pour un groupe d'entreprise.

Afin de vous faciliter l’accès au financement, la FIPAC vous accompagne pour que la garantie SOGEFOM soit sollicitée sur vos engagements.